Visage

  • RHINOPLASTIE

    La rhinoplastie est l'une des procédures de chirurgie plastique les plus difficiles et complexes à réaliser. Cette intervention nécessite un chirurgien expérimenté, connaissant parfaitement les techniques chirurgicales de pointe. Le Dr. Derder a effectué plusieurs voyages aux Etats Unis, notamment, à New York et à la grande école de Dallas afin d’y effectuer des formations aux dernières techniques en matière de rhinoplastie.

    La rhinoplastie est principalement effectuée pour modifier l'apparence esthétique du nez afin de corriger des défauts et d’obtenir un résultat naturel en harmonie avec les traits du visage. Parfois, cet acte chirurgical est associé à une Génioplastie en cas de rétrogénie par exemple ou une Septoplastie en cas de déviation du septum entrainant des troubles de la ventilation.

    Sont candidats pour une rhinoplastie les patients qui présentent : Un nez trop grand, trop long ou trop petit en dysharmonie avec

    • Les traits du visage
    • Une bosse ostéocartilagineuse Une pointe tombante, trop projetée ou élargie
    • Des narines larges ou pincés
    • Un nez post-traumatique entrainant une asymétrique ou une déviation nasale
    • Des problèmes de ventilation
    • Une déviation de la cloison nasale

    Il existe deux voies d’abord : La voie fermée:

    Durant cette procédure, les incisions sont dissimulées à l'intérieur du nez.

    La voie ouverte : nécessite une incision cachée au niveau de la columelle permettant une meilleure exposition.

    Le Dr. Derder pratique aussi bien la voie fermée que la voie ouverte. Lors de la consultation, le Dr. Derder sera attentif à vos préoccupations et établira un plan conforme à vos désirs. Il vous expliquera en détails les spécificités de votre anatomie et la procédure qu'il effectuera afin d’obtenir un nez ayant un aspect naturel "non opéré" et de maintenir une ventilation normale.

    L’intervention se déroule sous anesthésie générale, en chirurgie ambulatoire, les patients ne passent que rarement la nuit. Les patients du Dr Derder ont leur plâtre retiré dès le 8ème jours après la chirurgie. Les ecchymoses persisteront 10 jours environ alors que les oedèmes persisteront 3 semaines environ. La plupart des patients reprennent une activité normale 2 semaines après la chirurgie. La reprise de l’activité sportive peut être envisagée dès le 1er mois, sauf pour les sports de contact. Lors de la consultation, vous serez en mesure de visualiser les photos pré et post-opératoires de patients déjà opérés. Il est également possible de vous montrer un aperçu de votre résultat post-opératoire.

  • LA RHINOPLASTIE SECONDAIRE

    Plus délicate qu’une rhinoplastie primaire, la rhinoplastie secondaire où rhinoplastie de rattrapage est une intervention qui fait suite à un ou plusieurs échecs de rhinoplasties, elle a pour but de corriger les imperfections engendrées par des précédentes interventions.
    Il peut s’agir :
    D’un problème esthétique : une déformation en V inversé, un bec de corbin, la persistance d’une bosse, d’une déviation nasale, l’apparition d’un creux, d’irrégularités..
    Ou d’un de trouble fonctionnel : trouble de ventilation.
    Le choix d’un bon rhino-plasticien est primordiale afin d’éviter ce type de complications.

  • LA RHINOPLASTIE ETHNIQUE

    Les patients de différentes ethnies (africaines, asiatiques, hispaniques et autres non caucasiens..) présentent souvent un nez avec des caractéristiques distinctes, la rhinoplastie ethnique exige une approche très individualisée.
    Le Dr. Derder peut aider à obtenir des résultats qui s'harmonisent à parfaitement avec les traits du visage. La rhinoplastie ethnique est accomplie avec succès en enlevant ou en remodelant le cartilage et l'os, dans certains cas, des greffons cartilagineux sont ajoutés pour aider à remodeler les structures du nez et à améliorer son aspect général. Les changements peuvent être subtils ou évidents, selon les besoins et les désirs de chaque patient.

    Les techniques le plus souvent utilisées dans la rhinoplastie ethnique comprennent l'augmentation au niveau du dorsum, l'allongement et l'affinement de la pointe du nez, la réduction de la base des narines, l’utilisation d’un greffon cartilagineux costal est le plus souvent indispensable. Ces techniques peuvent être utilisées pour améliorer l'apparence des nez africains, hispaniques, du Moyen-Orient et asiatiques, tout en respectant l’entretien du patrimoine ethnique du patient.

  • LE LIFTING CERVICOFACIAL

    Le lifting cervicofacial est une intervention chirurgicale qui a pour but d’améliorer les signes visibles du vieillissement au niveau du visage et du cou en serrant les muscles de votre visage et du cou, en retirant l’excès de peau et en replaçant la graisse et les tissus profonds.
    Le vieillissement affecte tout le monde, mais de manière différente, ce processus peut être accéléré par :
    Des facteurs génétiques, environnementaux, la consommation de tabac, l’exposition au soleil, les variations importantes de poids... Si vous êtes gêné(e), par le relâchement cutané au niveau de votre visage, par l’aspect de vos bajoues et de vos rides qui vous font paraître plus vieux que vous ne l’êtes, un lifting pourrait inverser tout cela. Le bût du lifting est de restaurer les tissus à leur position initiale afin d’obtenir un résultat naturel et rafraichi.

    Chaque patient est différent, une seule technique ne peut être proposée à tous les patients.
    Lors de la consultation initiale, le Dr. Derder vous dira quelle est la procédure la mieux adaptée afin de répondre à votre demande et qui permettra d’obtenir un résultat naturel.

    Le lifting cervicofacial est souvent associé à des injections de graisse afin de rétablir les volumes de graisses perdus lors du processus de vieillissement, il peut être ou non associé aux blépharoplasties.
    Les cicatrices du lifting sont en grande partie cachées dans les cheveux et au pourtour de l’oreille.

    Les patients posent souvent la question de savoir combien de temps un lifting va durer. Une fois que vous avez eu un lifting, vous serez mieux physiquement que sans chirurgie et ce pour le reste de votre vie. 10 ans après la chirurgie, vous ne serez pas aussi bien que 4 à 5 ans après la chirurgie parce que le processus du vieillissement ne s’arrête jamais, mais vous aurez l'air mieux que si vous n'aviez pas eu d’intervention chirurgicale.
    Lors de votre consultation, vous serez en mesure de visualiser des photos pré-opératoires et post-opératoires de patients déjà opérés.

    Cette intervention se déroule sous sédation intraveineuse ou anesthésie générale. L’acte chirurgical se déroule le plus souvent en chirurgie ambulatoire, une hospitalisation de 24h est parfois nécessaire.
    Les ecchymoses persistent pendant 1 semaine, les oedèmes  pendant 2 semaines, le patient peut reprendre une vie sociale normale dès le 10ème jour.

  • INJECTION DE GRAISSE, LIPOFILLING OU LIPOSTRUCTURE

    Le vieillissement s’accompagne d’une perte progressive du volume de graisse au niveau du visage, ce qui peut conduire à une apparence creuse des joues, des pommettes, des tempes, un aspect fatigué avec l’apparition de cernes, cette perte de volume s’accompagne le plus souvent d’un relâchement cutané.
    Les sillons nasogéniens, les plis d'amertume se creusent et les cernes peuvent devenir plus importants.

    L’unique moyen d'inverser ces signes de vieillissement est le remplacement de cette graisse qui a été perdue au cours du processus naturel du vieillissement afin de restaurer une apparence naturelle, rafraîchie et jeune.
    Les résultats des injections de graisse au niveau du visage peuvent être assez spectaculaires tout en restant très naturels. La lipostructure du visage est une procédure autologue qui utilise la propre graisse du patient pour rajeunir et restaurer les volumes de certaines zones du visage, de plus, parmi les propriétés de cette graisse est d’améliorer la qualité de la peau de la zone injectée grâce aux cellules souches qu’elle contient. La graisse est prélevée à partir d'un site donneur (tels que l'abdomen, les cuisses ou la face interne des genoux)

    Cette intervention doit être réalisée par un chirurgien plasticien qualifié et expérimenté ayant un sens artistique lui permettant d’obtenir un résultat naturel et durable.

  • LIFTING TEMPORAL

    Parfois associée à la blépharoplastie, cette intervention permet de traiter la ptose de la partie laterale du sourcil, de déplisser les rides de la patte d'oie et de mettre légèrement en tension la peau de la partie externe des paupières.

    Elle permet de replacer les structures anatomiques, en particulier la queue du sourcil dans la position qui était la sienne quelques années auparavant. Cette intervention peut être realisé à l’aide d’un endoscope. Le lifting temporal est réalise à l’aide d’une cicatrice mesurant environ 4cm, cachée au niveau du cuir chevelu.

  • BLEPHAROPLASTIES

    La chirurgie de rajeunissement des paupières connue sous le nom de blépharoplastie, a pour but d’améliorer l'aspect esthétique des paupières supérieures et/ou inferieures, de corriger les stigmates de l’âge remplaçant un regard fatigué par une apparence reposée et détendue du regard. La chirurgie des paupières peut traiter:

    •  L’excès cutané au dessus du pli palpébral pouvant perturber le contour naturel de la paupière supérieure entrainant parfois une altération de la vision « paupières lourdes ».
    •  Les poches graisseuses le plus souvent internes, localisées au niveau des paupières supérieures
    •  L’œil creux (squelettisation liée ou non à l’âge)
    •  Les poches sous les yeux dues à des hernies graisseuses
    •  L’Affaissement et relâchement des paupières inférieures entrainant un aspect d’œil rond
    •  L'excès de cutané accompagné ou non de ridules au niveau des paupières inférieures

    L’examen clinique minutieux est très important afin de corriger un par un les stigmates de l’âge, la position des sourcils et l’aspect du front font partie intégrante de l'apparence de la paupière supérieure, ils doivent être évalués. La blepharoplastie doit être personnalisée à chaque patient selon les résultats de l’examen clinique, ce dernier doit savoir que la blépharoplastie est souvent associée à des gestes de comblement (à l’aide de graisse ou de produits résorbables tel que l’acide hyaluronique) L’intervention se déroule le plus souvent sous anesthésie locale en chirurgie ambulatoire, l’anesthésie locale approfondie ou générale peut parfois être utilisée.

  • Otoplastie

    La chirurgie esthétique de l'oreille, également connu sous le nom d’otoplastie, est une procédure réalisée afin d'améliorer la forme et la position des oreilles le plus souvent en les recollant.

    Les anomalies les plus fréquemment rencontrées sont :

    • L'hypertrophie de la conque (projetant l'oreille en avant)
    • Le défaut de plicature de l'anthélix (aspect déplissé du pavillon de l'oreille)
    • Hélix valgus (accentuation de l’angulation entre le pavillon de l’oreille et le crane)

    Cette procédure est très populaire chez les enfants qui débutent l'école primaire, elle peut être réalisée dès l’âge de 6 ans. Les oreilles décollées sont souvent source de moqueries pouvant avoir un effet dévastateur sur le psychisme de l'enfant.

    L’intervention se déroule le plus souvent sous anesthésie locale en chirurgie ambulatoire, l’anesthésie générale est parfois utilisée chez les jeunes enfants. Lors de la période post-opératoire, il est indispensable de porter un bandeau, nuit et jour pendant 1mois.

  • La Lipoaspiration du double menton

    Le double menton est engendré par une accumulation de graisse en arrière du menton, il peut être en rapport avec un surpoids ou d’origine génétique.

    La correction du double menton se fait par aspiration à l’aide d’une fine canule à bout mousse, introduite par une mini incision de 2mm, située en arrière du menton. Il est parfois nécessaire de rajouter une petite incision en dessous des lobules des oreilles pour mieux travailler le contours du cou et de la mâchoire.

    Cette technique ne peut être proposée à toutes les patientes, le résultat final dépend du degrés de rétraction cutanée, cette intervention doit être réalisée uniquement chez les patientes ayant une peau de bonne qualité.

    Cette chirurgie est réalisée sous anesthésie locale, elle est parfois réalisée sous anesthésie générale lorsqu’elle est associée à un lifting cervicofacial. Le résultat est définitif 3 mois après l’intervention, en cas de résultat insuffisant un lifting cervicofacial pourrait être proposé afin de redraper la peau.

  • LA GENIOPLASTIE

    La chirurgie esthétique du menton, connue sous le nom de Génioplastie est la procédure chirurgicale qui permet de remodeler, d’avancer, reculer, élever ou abaisser un menton. Cette intervention a pour but de repositionner le menton afin de rééquilibrer le visage et de permettre de créer un visage plus harmonieux de face et de profil.

    Chez les patients qui présentent une rétrogénie, le nez peut, par effet d’optique, paraître proéminent, dans ce cas particulier, une rhinoplastie avec résection de bosse peut se révéler insuffisante si la microgénie associé n’est pas corrigé.

    Il existe plusieurs types de Génioplastie : La Génioplastie de recul par ostéotomie ou fraisage lorsque le menton est trop saillant. La Génioplastie d’avancement par ostéotomie ou pose d’implant en Medpore par exemple lorsque le menton est fuyant sont candidats pour une génioplastie d’avancement, les patients qui présentent un menton peu projeté, fuyant (microgénie), mais qui ont un articulé dentaire normal.

    L’étude du profil à partir de documents photographiques et radiologiques constitue un élément complémentaire, le plus souvent nécessaire afin de mieux adapter le geste chirurgical. La cicatrice peut être située à l'intérieur de la bouche ou à l'extérieur sous le menton, l’intervention se déroule sous anesthésie générale, l’hospitalisation dure 24h environ. Plus rarement, la génioplastie peut être réalisée à l’aide d’une injection de graisse ou d’acide hyaluronique.

Seins

  • AUGMENTATION MAMMAIRE PAR INJECTION DE GRAISSE OU LIPOFILLING MAMMAIRE

    Le lipofilling mammaire, appelé aussi greffe adipocytaire (adipocyte = cellule graisseuse) ou lipomodelage est l’injection de graisse dans les seins, cette technique peut être utilisée aussi bien pour réaliser une augmentation du volume mammaire à visée esthétique, ou reconstructrice telle que la correction des syndromes malformatifs tel que le syndrome de Poland ou l’agénésie mammaire, des asymétries mammaires et la reconstruction mammaire post-mastectomie et tumorectomie.
    HISTORIQUE :
    La première description de greffe de tissu graisseux dans la littérature remonte à 1893 (Gustave A. Neuber) soit il y a 120 ans. Depuis, plusieurs auteurs ont contribué à améliorer la technique, l’essentiel de cette évolution s’est concentré ces trente dernières années, avec l’apparition de différentes méthodes de « prélèvements » dont la lipoaspiration, de « raffinement » dont le but est l’obtention d’une graisse purifiée (centrifugation, décantation et filtration associée ou non à des lavages) et « d’injections » avec l’injection de microparticules (essentiellement pour les injections au niveau du visage). En 1999, le Dr. Roger K. Khouri a inventé le « BRAVA », qui est un dispositif externe dont le but est l’expansion du sein natif, ce dispositif est utilisé avant et après l’injection de graisse afin d’augmenter le pourcentage de prise de greffe.
    CE QU’IL FAUT SAVOIR :
    Le lipofilling mammaire est une technique autologue dont le bénéfice est double, elle associe à la fois une lipoaspiration des amas graisseux (affinement de la silhouette) au transfert de graisse au niveau mammaire.
    Les femmes très minces ne sont pas de bonnes candidates pour un lipomodelage ou lipofilling des seins.
    Le lipofilling peut être associé à d’autres techniques de reconstruction telle que les reconstructions mammaires par lambeaux ou implants mammaires, il permet d’y effectuer des retouches et d’améliorer le résultat final, cette technique est parfois proposée en complement d’une augmentation mammaire par implant afin de combler le pôle supérieur de la prothèse est améliorer le décolleté.
    Lors de la 1ère consultation, le Dr. Derder effectuera un examen clinique minutieux de la glande mammaire. Il est nécessaire de réaliser avant la 1ère intervention une imagerie, il s’agit le plus souvent d’une mammographie et/ou échographie associée ou non à une IRM. La patiente doit réaliser un bilan d’imagerie de référence un an après cette intervention puis à rester sous surveillance médicale régulière.
    En raison de sa richesse en cellules souches, la graisse injectée dans le lipofilling entraine une amélioration de la qualité de la peau avec une amélioration de sa vascularisation (augmentation de l’angiogenèse) et de l’épaisseur de son derme, souvent très utile chez les patientes ayant reçu un traitement par radiothèrapie.
    De nombreuses études récentes ont montré que les techniques d’imageries actuelles permettraient de distinguer les calcifications suspectes des calcifications engendrées par le lipofilling, l’injection de graisse ne gênerait donc pas la détection du cancer du sein. Il n’existe à ce jour, aucun élément probant permettant de penser que la greffe adipocytaire pourrait favoriser l’apparition d’un cancer du sein.
    Le lipofilling est une technique autologue, peu invasive et fiable, elle est actuellement très répandue dans le monde, elle peut être utilisée seule ou associée à d’autres techniques afin de réaliser une augmentation mammaire esthétique.
    La greffe adipocytaire se fait à partir d’incisions quasi invisibles mesurant environ 1mm à 2mm à l’aide de petites canules, la graisse est déposée dans différents plans de manière à augmenter la surface de contact entre les adipocytes et les tissus receveurs.
    L’intervention est peu douloureuse, souvent calmée par des antalgiques de palier 1 comme le Doliprane, les patientes doivent porter une gaine de compression pour une durée de 4 semaines. La prise de greffe est estimée en moyenne à environ à 60%, le volume se stabilise dès le 4ème mois environ. Pour les patientes désireuses d’une grande modification de volume, souvent plusieurs interventions sont nécessaires, l’adjonction du Brava améliorerait cette prise.
    L’intervention se déroule le plus souvent sous anesthésie générale, en chirurgie ambulatoire lorsque les antécédents de la patiente le permettent.

  • AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHÈSE MAMMAIRE

    La chirurgie d'augmentation mammaire par implants mammaires est la mise en place chirurgicale de prothèses mammaires afin d’augmenter la taille, d’améliorer la forme, la symetrie et la plénitude de votre poitrine.
    Cette intervention permet de rétablir le volume des seins, perdu après une réduction pondérale ou après la grossesse.

    Sont candidates à une augmentation mammaire les patientes qui:

    - Présentent des seins de petits volumes ou qui souhaitent changer de bonnet.
    - Présentent des seins asymétriques, avec un sein de taille ou de forme différente du sein controlatéral.
    - Présentent des seins qui se sont affaissés avec l’âge, donnant l’impression de seins vides.
    - Présentent des seins qui ptôsent (tombants) suite à l'allaitement (il est parfois nécessaire d’y associer un lifting des seins).
    - À la suite d’un cancer du sein souhaitent avoir une reconstruction mammaire, idéalement la reconstruction mammaire par implants est plus adaptée à la reconstruction mammaire immédiate chez des patientes qui présentent des seins peu volumineux.

    L'augmentation mammaire peut:
    Augmenter la plénitude et la projection de vos seins
    Améliorer l’harmonie entre les seins et le reste de la silhouette
    Améliorer l’estime et la confiance en soi
     
    L’augmentation mammaire peut être associée, dans certains cas particuliers, à un lifting des seins.

    La chirurgie d'augmentation mammaire se déroule sous anesthésie générale, en chirurgie ambulatoire le plus souvent.
    Lors de la 1ère consultation, le Dr. Derder procèdera à un interrogatoire suivi d’un examen minutieux afin de prendre en compte tous les paramètres qui font que chaque patiente est différente, il est primordial de prendre en compte la morphologie de la patiente (taille, poids et largeur thoracique), le volume glandulaire, la qualité de peau. En fonction des conditions anatomiques et de la demande de chaque patiente, le Dr. Derder déterminera la stratégie opératoire la plus adaptée afin de garantir le meilleur résultat qui sera durable dans le temps.
    Ainsi, le choix de la localisation de la cicatrice, de la taille et du type d’implant, du positionnement de la prothèse par rapport au muscle grand pectoral sera déterminé lors de cette consultation.

    Les incision cutanées :
    Les incisions sont faites dans des zones discrètes afin de minimiser la visibilité des cicatrices :

    ♦ incision sous-mammaire
    ♦ incision transaxillaire
    ♦ incision périaréolaire

    L’implant peut être placé dans une loge rétroglandulaire (derrière la glande) lorsqu’il existe assez de couverture pour couvrir et masquer la prothèse mammaire, lorsque les patientes sont fines, il est préférable de placer l’implant dans une loge rétromusculaire (derrière le muscle), cela permet de combler le pôle supérieur du sein et de permettre une couverture optimale de l’implant afin de masquer ses reliefs.

    Le Dr. Derder utilise uniquement des implants pré-remplis de gel de silicone de dernière génération car ils permettent d’obtenir un résultat naturel, de plus, toutes les études sérieuses ont permis de démontrer leur innocuité.

    Les suites opératoires des augmentations mammaires sont douloureuses lorsque l’implant est situé derrière le muscle, un traitement antalgique adapté sera donc prescrit. Le port d’un soutien gorge de maintien est recommandé nuit et jour pendant 1 mois.
    L’activité sportive est reprise progressivement à partir du 1er mois.
    L’intervention se déroule le plus souvent sous anesthésie générale, en chirurgie ambulatoire.

  • PLASTIE MAMMAIRE DE REDUCTION OU REDUCTION MAMMAIRE

    La plastie mammaire de réduction est l’intervention chirurgicale qui vise à remodeler les seins afin de réduire leur volume, de permettre de les remonter et de les rendre plus fermes, cette intervention est souvent nécessaire chez les patientes présentant une hypertrophie mammaire (excès de volume des seins). L’hypertrophie mammaire entraine une gêne fonctionnelle et physique, les patientes se plaignent souvent de dorsalgies, de douleurs cervicales, de gêne lors des activités quotidiennes, lors de la pratique du sport, cela entraine parfois l’apparition de mycoses au niveau des sillons sous mammaires (plis sous mammaires), il existe souvent un retentissement physique notable.

    Cette intervention peut être prise en charge par l’Assurance Maladie lorsque le chirurgien retire un volume dont le poids dépasse les 300 grammes par sein opéré.

    Les cicatrices ont la forme d’un « T » inversé avec 3 composantes :
    Une circulaire autour de l’aréole
    Une verticale, allant du bord inférieur de l’aréole au sillon sous mammaire
    Une horizontale quasi invisible car cachée au niveau du sillon sous mammaire

    Le nombre de cicatrice peut être réduit, cela dépend de plusieurs facteurs, essentiellement la quantité de peau à retirer (en rapport avec le degré de ptose mammaire), les cicatrices en T inversé donnent de meilleurs résultats esthétiques, qui durent plus longtemps dans le temps.

    Cette intervention se déroule sous anesthésie générale. L’acte chirurgical se déroule le plus souvent en chirurgie ambulatoire. L’intervention est peu douloureuse. Le port d’un soutien gorge de maintien est recommandé nuit et jour pendant 1 mois.

  • CURE DE PTOSE MAMMAIRE OU LIFTING MAMMAIRE

    Avec l'âge, la peau perd son élasticité, les seins perdent ainsi leur forme naturelle et leur fermeté. Le lifting des seins, également appelé Mastopexie ou cure de ptose mammaire, est une procédure qui permet de remonter, de remodeler et de corriger l'affaissement des seins afin de leur donner une apparence rajeunie. Au cours de cette intervention, les seins peuvent être augmentés de volume à l’aide d’implants mammaires.

    Les cicatrices lors de cette intervention varient d’une cicatrice autour de l’aréole dite « round block » (possible chez certaines patientes lorsqu’une augmentation mammaire est associée) à la forme d’un « T » inversé avec 3 composantes :
    Une circulaire autour de l’aréole
    Une verticale, allant du bord inférieur de l’aréole au sillon sous mammaire
    Une horizontale quasi invisible car cachée au niveau du sillon sous mammaire

    Le rajout d’une augmentation mammaire à la cure de ptôse au cours d’une même intervention appelée : « Plastie Prothèse » a pour but d’augmenter le volume des seins, d’améliorer le décolleté et de réduire la longueur des cicatrices.

    Cette intervention se déroule sous anesthésie générale. L’acte chirurgical se déroule le plus souvent en chirurgie ambulatoire. Le port d’un soutien gorge de maintien est recommandé nuit et jour pendant 1 mois.

  • SEINS TUBÉREUX

    Du fait de la présence de canaux galactophores courts, les mamelons se retrouvent enfouis à l’intérieur du sein, cela peut entrainer un retentissement psychologique, sexuel et fonctionnel (retentissement sur l’écoulement du lait lors de l’allaitement).
    L’intervention est réalisée sous anesthésie locale en chirurgie ambulatoire, les cicatrices sont quasi invisibles, elle consiste à sectionner les canaux galactophores afin d’extérioriser le mamelon.

Silhouette

  • LIPOSUCCION

    La liposuccion ou liposculpture est une intervention chirurgicale qui permet de retirer de manière radicale et définitive les dépôts graisseux qui ne répondent pas à un régime alimentaire et à l'exercice physique.


    La lipoaspiration permet d’affiner et de remodeler des zones spécifiques du corps en éliminant les dépôts graisseux disgracieux, ce qui permet d’améliorer et d’affiner les contours de votre corps.
    Ce procédé peut être appliqué à pratiquement n'importe quelle zone du corps et est couramment utilisé sur de multiples zones au cours d'une même intervention, les localisations le plus souvent traitées sont : l’abdomen, les flancs, la région lombaire, le dos, les culottes de cheval, les cuisses, genoux, jambes, les bras et le visage (double menton..).


    Lorsque la peau de la zone aspirée est de bonne qualité, cette intervention permet d’obtenir des résultats spectaculaires. Il est important que le chirurgien analyse minutieusement la localisation des dépôts afin de proposer le traitement le plus adapté pour obtenir un corps parfaitement harmonieux.


    L’intervention se déroule le plus souvent  sous anesthésie générale mais peut être réalisée sous anesthésie locale lorsque la zone à aspirer n’est pas étendue.
    L’acte chirurgical se déroule le plus souvent en chirurgie ambulatoire, une hospitalisation de 24h est parfois nécessaire.
    Le port d’un vêtement compressif est nécessaire, jour et nuit et ce pour une durée de 4 à 6 semaines.
    Un résultat définitif et stable est obtenu à 6mois post-opératoire.

  • ABDOMINOPLASTIE

    Les régimes alimentaires et l'exercice physique peuvent aider à améliorer la tonicité des muscles de l’abdomen et à diminuer le pourcentage de graisse corporelle, par contre, ils ne peuvent pas aider à réparer la peau abdominale étirée et abimée (vergetures) et/ou le diastasis des muscles abdominaux (écartement entre les 2 muscles grands droits de l’abdomen) qui peuvent résulter des grossesses et/ou des variations importantes de poids. Le seul moyen connu pour corriger ce genre de problèmes est l’abdominoplastie.


    La plastie abdominale est une intervention chirurgicale qui a pour but de retirer l’excès cutané abdominal sous ombilical, cette exérèse a la forme d’un fuseau cutané, la peau restante supra-ombilicale, saine, est utilisée afin de reconstituer une paroi abdominale de bonne qualité.


    Au cours des dernières années, les techniques d’abdominoplasties ont évoluées, au lieu de supprimer simplement l'excès cutanéo-graisseux, l'abdomen et la taille peuvent maintenant être sculptés avec précision, les cicatrices sont cachées dans les sous-vêtements le nombril refait apparaît naturel.

    La plastie abdominale peut être associée à une lipoaspiration lorsqu’il existe des lipoméries (dépôts graisseux), cette association a pour but d’améliorer les résultats esthétiques. Des points de plicatures au niveau des muscles de la paroi abdominale sont le plus souvent associés afin de raffermir la paroi et d’affiner la taille de la patiente.

  • LA MINI-ABDOMINOPLASTIE OU PLASTIE ABDOMINALE LOCALISÉE

    Dans ce cas particulier, la rançon cicatricielle est moins importante et le nombril n’est pas refait.
    Cette intervention n’est indiquée que chez certaines patientes uniquement, une lipoaspiration peut être associée.

    L’abdominoplastie se déroule sous anesthésie générale. Le patient est le plus souvent hospitalisé 24 à 48h. Le port d’une ceinture abdominale (gaine) est recommandé nuit et jour pendant 4 à 6 semaines.
    La mini-abdominoplastie se déroule sous anesthésie générale en chirurgie ambulatoire.

  • LE LIFTING DE LA FACE INTERNE DES CUISSES

    Un lifting des cuisses est souvent utilisé pour remodeler les cuisses en réduisant l'excès de cutanéograisseux. La combinaison d’un lifting des cuisses à une lipoaspiration a pour bût d’optimiser les résultats esthétiques, d’obtenir des cuisses  avec une peau d’apparence plus lisse, plus tonique.
     
    Cette intervention est indiquée lorsqu’il existe un relâchement cutané accompagné d’une perte de l’élasticité au niveau de la face interne des cuisses, dans ce cas précis, ni la pratique du sport, ni la lipoaspiration ne sont efficaces pour corriger cet excès cutané, seule une remise en tension des tissus est susceptible de corriger ce défaut.

    Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale, l’hospitalisation dure environ 24h.
    L’incision est située au niveau du périnée en avant et se prolonge en arrière pour se terminer au niveau du pli sous fessier. La cicatrice discrète restera cachée dans un pli naturel.


     



  • LE LIFTING DE BRAS OU BRACHIOPLASTIE

    C’est une intervention chirurgicale destinée à enlever l’excès cutanéo-graisseux au niveau des bras, elle est le plus souvent associée à une lipoaspiration. La procédure va retirer le surplus disgracieux au niveau de la partie interne des bras.

    Les cicatrices peuvent être de 2 types :
    La cicatrice longitudinale le long de la face interne du bas (cicatrice classique)
    La cicatrice transversale cachée au niveau de la région axillaire (permet de corriger les tout petits relâchements cutanés)

    L’acte chirurgical se déroule sous anesthésie générale en chirurgie ambulatoire.

  • La demande en chirurgie esthétique des fesses est en nette progression ces dernières années, les fesses font plus que jamais partie de la couverture des différents magazines de mode.
    L’augmentation ou le remodelage des fesses peut améliorer l'apparence de l'ensemble de la région du bas du dos.
    L’augmentation des fesses peut être accomplie soit par
    La technique du lipofilling des fesses
    Ou par la pose de prothèses de fesses

    LE LIPOFILLING DES FESSES - Brazilian Butt Lift (BBL)

    Cette intervention consiste à remodeler l’ensemble de la région du bas du dos (région lombaire et des flancs) ainsi que les hanches afin de réduire les dépôts graisseux, d’améliorer la cambrure du dos et de récupérer cette graisse et la réinjecter au niveau des fesses pour créer un aspect bombé, plus joli et obtenir une silhouette plus harmonieuse.

    Cette intervention permet une redistribution de la graisse permettant à la fois d’augmenter la taille, d’améliorer la forme des fesses et de sculpter les zones avoisinantes de manière à obtenir une redéfinition des contours de la silhouette.

    Cette technique ne peut être proposée à toutes les patientes, les patientes très minces sans dépôts de graisse peuvent bénéficier d’une augmentation par implants. L’acte chirurgical est réalisé sous anesthésie générale, il nécessite le plus souvent une hospitalisation de 24h. Dans les suites, le patient doit éviter la position assise les 3 à 4 1ères semaines, le port d’une gaine (vêtement compressif) est recommandé les 4 à 6 1ères semaines.

    IMPLANTS DE FESSES

    Cette intervention consiste à introduire au niveau de chaque fesse un implant glutéal pré-remplis de gel de silicone cohésif. Cette chirurgie s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes qui souhaiteraient corriger des fesses atrophiées et plates et /ou tombantes afin d’obtenir un résultat naturel, semblable à un muscle fessier bien tonique et rebondi.

    L’atrophie des fesses est souvent source de complexes chez ces patients, après cette chirurgie les patients se sentent plus attrayants, et leurs niveaux d’estime et de confiance en soi sont améliorés. Une liposuccion peut être associée à cette intervention.

    Cette intervention se déroule sous anesthésie générale, une hospitalisation de 24 heures est nécessaire. La cicatrice est cachée au niveau du sillon inter-fessier. La prise en charge des douleurs post opératoires est très importante, la position assise sera interdite les 3 1ers jours.

     

Médecine Esthétique

  • Injections de Botox

    Les injections de Botox ou toxine botulique est la procédure non invasive la plus populaire qui permet de réduire ou supprimer (selon la dose injéctée et l’effet recherché), de manière temporaire, les rides. La durée d’efficacité du Botox est d’environ 6 mois, le délai d’action par contre est en moyenne de 72h.


    La toxine botulique agit en bloquant de manière sélective les muscles responsables de l’apparition des rides. Les zones les plus souvent injectées sont : Les rides du lion (la glabelle), les rides de la pates d’oie (coin des yeux), les rides du front, les bandes platysmales (cervicales), il existes d’autres zones que l’on peut injecter et qui dépendent de chaque patient.


    Après la séance d’injections, les patients peuvent reprendre une activité normale, la pratique du sport est interdite les 6 1ères heures
    Après ces injections, les patients paraissent plus reposés et ayant bonne mine, cette méthode non-chirurgicale de rajeunissement du visage permet d’obtenir des améliorations spectaculaires de votre apparence.

  • Comblement par l’Acide Hyaluronique

    L’acide Hyaluronique est le produit de comblement le plus utilisé dans le monde. Il s'agit d'un gel injectable homogène et résorbable que le médecin utilise pour lisser les sillons et les rides indésirables, restaurer les contours naturels du visage, maintenir une peau hydratée et rajeunir ainsi le visage.

    L’acide hyaluronique (AH), est un produit naturel présent naturellement dans l’organisme, qui se combine à l’eau dans les couches cutanées pour instantanément lisser les sillons et les rides, rehausser les lèvres et restaurer le volume des pommettes et du contour de la mâchoire. Une fois injecté, ce produit de comblement peut même stimuler la production cutanée de collagène.

    Après la séance d’injections, les résultats sont instantanés, remarquablement naturels, et durent un an, les patients peuvent reprendre une activité normale. Le comblement par l’acide hyaluronique est très souvent associé à des injections de botox lors de la meme séance, ils peuvent être aussi associés à un geste chirurgical tel que le lifting cervicofacial.

    Les zones le plus fréquemment traitées sont:

    Les sillons nasogéniens et plis d’amertume.

    Les rides du front et de la glabelle.

    Les lèvres: peuvent être repulpées, l’ourlet redessiné, les ridules sur la lèvre blanche comblées

    Les pommettes et le menton peuvent être comblés, la machoire aussi parfois afin d’améliorer l’ovale du visage

    Le nez, les joues…. sont plus rarement injectés.

     

     

Avant / Après

  • All
  • Lipofilling des fesses
  • Rhinoplastie
  • chirurgie mammaire
  • Silhouette
  • Visage
  • Lipoaspiration
powered by Estheticon.fr
Contact us

contact@docteurderder.com

Consultations au cabinet
Sur rendez-vous les samedis de 14h00 à 19h00.
Secrétariat ouvert 7J /7 de 9h à 21h. Tél.: +33 (0)6 66 21 34 18
12 Avenue Carnot, 75O17 PARIS.
Ou
Vous pouvez prendre Rdv au : +33 (0) 1 41 52 19 19
2 – 4 Rue Fréderic Joliot Curie, 93270 Sevran.

Le champ nom ne doit pas être vide

Adresse email non valide

Le champ message ne doit pas être vide

Veuillez cocher la case : je ne suis pas un robot.